Chantal Chawaf - Redemption
Chantal Chawaf
 

 Premières pages
extraits et présentations

 Bibliographie complète

 Biographie

 
Actualité


 
Pages
manuscrites



 Etudes
critiques


 
liens

 

 

 
   
 

 

Rédemption

Editions Flammarion, 1988
Traduit en Anglais: Redemption, trad. par M.F.Nagem, 1992, Dalkey Archive Press
   
  Première page
   A la tombée de la nuit, Charles s'est transformé en vampire. Il a observé la pleine lune. Il se découpait sur les hauts murs comme un arbuste noir et il remuait ses ombres, celles de ses membres et de son tronc sur le sentier rocailleux qui serpentait vers l'enfer. Il a renoncé à embrasser Esther, à la serrer dans ses bras, il a renoncé à mêler sa mœlle chaude à la plante frémissante qui s'offrait à sa bouche. Il a crispé, refermé les mâchoires sur la bile, sur l'aigreur. Il est prêt à la recracher, à la vomir. Il choisit d'errer, solitaire, dans l'obscurité du cheminement abrupt d'où il n'aperçoit plus que de très loin les lumignons de la course effrénée vers les chambres de la vie qui contiennent encore les couples, l'espoir dont lui, l'homme profondément blessé, il n'esquissera plus jamais les gestes dans aucune illusion. Il l'a tuée. 
   
  Descriptif
  Un "homme-vampire" qui, par une perversion de l'amour et par incapacité à vivre le plaisir des corps, a assassiné au Canada sa compagne, vient errer à Paris. Une jeune femme, dans le parc Monceau, se laisse fasciner par cet "ogre" en devinant peut-être ce qui l'attend: elle comprend que l'acharnement qu'il met à fabriquer des œuvres plastiques où se trouvent désossés des livres, réduits à des cadavres de mots, est une pratique qu'il exerce sur tout ce qui l'attire et l'émeut, tout ce qui, en lui, éveille le désir et lui laisse imaginer un plaisir possible.

Dans un récit haletant, les corps, les paysages, les géographies atteignent à des intensités purement visionnaires en leur brusquerie expressionniste. Chantal Chawaf, avec une puissance littéraire et des foudroiements lyriques très rares, nous propose un roman de violence et de fureur, qui dessine les figures de l'amour, à la façon d'une irrésistible préparation au meurtre du corps désiré et caressé.
 
retour
http://www.chantal-chawaf.com